Starfell tome 1 – Violette Dupin et le jour disparu

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●●○
Sophie a aimé ce livre

Violette a peu confiance en elle, persuadée qu’elle est la sorcière la moins douée de sa famille, elle qui ne peut que retrouver ce qui est perdu. C’est pratique, mais peu spectaculaire. Seule sa grand-mère a toujours cru en elle, mais depuis mardi dernier, cette dernière semble disparue. Alors quand la célèbre (et terrifiante) Moreg Vaine, la sorcière la plus puissante du royaume, vient voir Violette en lui disant que c’est d’elle dont elle a besoin, la jeune fille est sceptique. Son pouvoir est toutefois parfait pour ce que souhaite Moreg : retrouver 24 heures qui semblent être complètement disparues... et pourraient bien être cruciales pour la suite des choses. C’est ainsi que débute une quête haute en couleur !

Premier tome de ce qui s’annonce comme une série fantastique, Violette Dupin et le jour perdu présente une quête assez classique, mais ponctuée de belles trouvailles, de rencontres surprenantes et d’humour, le tout dans un pétillant univers magique. C’est un livre qui célèbre la différence et l’entraide, à lire dès 9 ans.

L'avis de Sophie

Starfell offre une aventure dans la lignée de celle du Club de L’ours polaire, avec une intrigue somme toute classique, constituée d’une suite d’obstacles qui mènent peu à peu les personnages vers le dénouement. C’est assez linéaire, mais il y a une belle inventivité dans le récit, notamment avec cette idée du mardi disparu, ce qui entraine plusieurs complications dans la vie de nombreux personnages. Qui aurait cru que 24 heures pouvaient tout changer ? L’univers mis en place autour de Violette est par ailleurs solide avec plusieurs sous-intrigues qui viennent donner de la profondeur au récit et promettent des suites intéressantes. Le plus chouette est toutefois la pittoresque galerie de personnages. Il y a une grande justesse dans la description des relations qui les unissent, des émotions, des agissements de chacun. Bien qu’on soit plongé dans l’imaginaire, on sent toute la crédibilité des caractères et on s’attache facilement à nombre d’entre eux, notamment à Moreg, qui ferait sans doute une redoutable joueuse d’échecs tant elle a toujours un coup d’avance sur les autres !

Ce n’est pas un roman à la hauteur de Nevermoor (mais celui-là est hors norme), mais comme entrée dans le genre fantastique, c’est très sympathique, d’autant que c’est tout à fait une lecture « feel-good ». En effet, même si Violette se cherche et est en déséquilibre la majorité du temps, ce livre respire la joie et la bonté. À prescrire d’urgence à tous les amateurs d’aventure qui ont un vague à l’âme !  

Merci aux éditions Casterman pour le roman !

Billet publié le 17 août 2020.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Starfell tome 1 – Violette Dupin et le jour disparu
Dominique Valente
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Starfell tome 1 – Violette Dupin et le jour disparu
Dominique Valente