Le brunissement des baleines blanches

Par Marie Germain, Enseignante passionnée de littérature jeunesse et créatrice de grands lecteurs
 
●●●●●
Marie a adoré ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●●●
Marie a adoré ce livre
En quelques mots…
« Les bancs de morues sont aussi stupides qu’une foule humaine. Il suffit en effet que quelques personnes décident de faire quelque chose et voilà le reste de la bande qui suit sans réfléchir. »

Globi, une femelle béluga, souhaite sauver sa famille de la pollution dévastatrice du Saint-Laurent. Pour ce faire, elle décide de quitter le Grand Fleuve pour rejoindre les mers du Sud. Malheureusement, elle est incapable de garder le cap lors de sa périlleuse escapage, se blesse et s’échoue sur une plage de la Nouvelle-Angleterre! Secourue par des biologistes, Globi se retrouve nageant dans un aquarium avec un vieux phoque retraité du cirque, le célèbre Joe Groenland. Ce dernier, qui a toujours rêvé de retourner vivre dans la nature, élabore un plan incroyable qui leur permettra de prendre le large. Mais les courageux alliés ne sont pas au bout de leur peine et devront faire face à plusieurs défis de taille avant d’atteindre chacun leur but. La grande aventure ne fait que commencer!

Réflexions, rires et émotions sont au rendez-vous dans ce roman scientifique au gout du jour qui vise les 10 ans et plus!

L’avis de Marie

J’ai lu ce premier d’une série de trois tomes lors de la période du confinement et cela m’a permis de voir la situation dramatique que nous vivions avec un tout autre coup d’œil. Le globe en entier était en mode pause, mais Le brunissement des baleines blanches m’a fait comprendre que l’Homo Sapiens fait parfois des ravages chez les espèces animales avec sa façon de vivre.

Boucar Diouf a bien su jongler entre les informations qu’il voulait offrir au lecteur et les aventures vécues par Jo, Globi, Manréki et tous les autres animaux marins qui sont les acteurs principaux de ce livre. L’Humain y est aussi présent mais son rôle est presqu’effacé; on veut donner une voix à l’animal. Au fil du récit, on découvre sa façon de vivre au quotidien, ses enjeux, ses défis, ses moments de bonheur. J’ai trouvé tout particulièrement touchante la prise dans le filet de Jo, pendant laquelle on peut ressentir ses craintes.

En tant que lectrice, je ne suis pas très portée sur les histoires d’animaux. Mais ici, on voit que le béluga, l’écrevisse, le phoque et le dauphin vivent des aventures bien réelles : cette histoire se déroule malheureusement dans nos fleuves. Je crois donc que c’est une belle façon de sensibiliser le lecteur à la vie marine et aux gestes qu’il peut poser au quotidien pour faire une différence.

C’est lorsque Globi décide de quitter la bande, sa famille, les membres de son clan, les bélugas, et qu’elle décide avec témérité d’explorer la grande étendue bleue que tout commence et que l’on saisit le cœur de l’histoire. Globi se fait capturer, devient l’étoile montante du spectacle d’un parc aquatique touristique et réussit avec ses nouveaux amis à se sauver et ainsi retourner à la mer.

J’aime également le conte africain du grand Ababogo que Boucar a incrusté tout bonnement à travers les aventures de Globi. Jo, l’expérimenté de l’histoire, tente d’expliquer par ce conte africain une leçon à faire réfléchir. On y retrouve là la sagesse et la profondeur que l’on reconnait à Boucar Diouf.

François Thisdale illustre le roman et je dois dire que c'est un très beau mariage entre écriture et imagination visuelle. Très douces, les images sont loin d’être choquantes, mais invitent à lire d’un couvert à l’autre cette histoire, piquent la curiosité et nous donnent le gout d’adopter chaque personnage qu’on rencontre.

J’ai déjà hâte à la suite!


Billet publié le 10 août 2020.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Le brunissement des baleines blanches
Boucar Diouf
●●●●●
Marie a adoré ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Le brunissement des baleines blanches
Boucar Diouf