Le club des apprentis samouraïs – Mystère au dojo de maître Saburo

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●○○
Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Club des apprentis samouraïs (Le) – Mystère au dojo de Maitre Saburo
  • Auteur : Marine Carteron
  • ISBN : 9782747077248
  • Éditeur : Bayard
  • Année de publication : 2018
  • Nombre de pages : 144 pages
  • ✓ Disponible au Québec
  • ✓ Disponible hors Québec
  • Échelon de difficulté :
  • Âge : 9 ans et plus
  • Genres : Aventure, Fantastique
  • Mots-clés : Aventure, Samouraï, Amitié,
●●●○○
Sophie a apprécié ce livre
En quelques mots…
Trois passionnés d'arts martiaux qui se retrouvent projetés au 16e siècle, à la recherche des armes de trois samouraïs reconnus... de l'action au rendez-vous!

Sakura, la kendoka, Léon, le judoka et Logan, le karatéka, ont été invités à participer à un stage par maitre Saburo, dans son célèbre dojo. Mais alors que Sakura a l’impression de vivre un rêve juste en étant sur place, Logan passe son temps à partager des commentaires sarcastiques, ce qui énerve les autres. Et quand Sakura finit par exploser, c’est tout le trio qui est envoyé en punition dans une pièce remplie d’objets ayant appartenus avec des samouraïs pour méditer une matinée, le temps de laisser l’esprit des Minamoto les inspirer. Du moins c’est le plan initial, mais quand Logan fait tomber une boite en laque de laquelle s’échappe les trois anneaux des samouraïs, la journée prend une autre avenue : projetés dans le temps, ils devront retrouver les armes de trois guerriers japonais…

Dans ce premier tome de la série Le club des apprentis samouraïs, Marine Carteron exploite tout l’imaginaire (et les faits historiques) lié à ces guerriers japonais pour créer une intrigue fantastique. Ainsi, nos trois héros devront utiliser leurs habiletés pour parvenir à leurs fins… et mettre de côté leurs rancunes personnelles. À conseiller aux amateurs d’arts martiaux dès 8 ans !

L’avis de Sophie

Il y a beaucoup d’action dans ce roman de Marine Carteron. Si le début est un peu plus calme, avec la mise en place du cadre général et la présentation des personnages (on déteste rapidement Logan, nous aussi, d’ailleurs!), l’intrigue prend son envol quand les trois jeunes enfilent les anneaux magiques et se rendent compte qu’ils ont appartenu à Hiro, Eiko et Ako du clan Minamoto, des guerriers samouraïs chargés de veiller sur un trésor, au 16e siècle. C’est d’ailleurs à cette époque que les héros se retrouvent, à leur plus grande surprise! Abandonnés par la technologique (adieu wifi), Sakura, Logan et Léon devront faire preuve d’intelligence et d’entraide pour comprendre ce qu’ils font là… et comment revenir dans le dojo de Maitre Saburo!

Écrit dans une langue accessible et accompagné des illustrations en noir et blanc de Philippe Messier (si j’ai moins aimé le visuel des trois héros, ses représentations de tout ce qui est en lien avec les samouraïs est vraiment chouette), ce roman est rythmé et propose une intrigue qui pourrait faire bien des jaloux : qui ne rêve pas de se retrouver dans les décors réels de ses passions? Il plaira aux amateurs d’arts martiaux, qui y découvriront une foule de références, mais aussi à tous ceux qui aiment l’aventure.

Bon à savoir : trois tomes sont parus!  

Merci aux éditions Bayard pour le roman!

Billet publié le 11 octobre 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Le club des apprentis samouraïs – Mystère au dojo de maître Saburo
Marine Carteron
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Le club des apprentis samouraïs – Mystère au dojo de maître Saburo
Marine Carteron