Une sale affaire de dentifrice

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●○○
Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●○○
Sophie a apprécié ce livre
En quelques mots…
Alors qu’il doit faire un stage en entreprise pour son cours de carrières expérimentales, Gustave se voit forcé de passer dix heures dans l’usine Radodent, réputée pour ses dentifrices

Alors qu’il doit faire un stage en entreprise pour son cours de carrières expérimentales, Gustave se voit forcé de passer dix heures dans l’usine Radodent, réputée pour ses dentifrices. Sa première visite est pour le moins étrange, alors qu’il rencontre le propriétaire dans une cachette secrète et que ce dernier s’exprime avec des phrases n’ayant aucun sens. À son deuxième rendez-vous, Gustave apprend que Jérôme Radodent est disparu. La police est sur le cas, mais quelque chose fait croire à l’adolescent que lui seul a en main les clés pour résoudre le mystère. Après tout, le propriétaire de l’usine ne lui a-t-il pas confié une mallette? C’est avec l’aide de ses amis que Gustave tentera de dénouer les fils de cette intrigue pour le moins hors de l’ordinaire.

Publié dans la collection Zèbre, Une sale affaire de dentifrice mêle enquête et humour dans une intrigue qui peut attirer un large public. D’ailleurs, le graphisme très présent interpelle le lecteur au moyen d’illustrations, de mini bandes dessinées ou encore d’annonces publicitaires qui viennent rythmer le récit et offrent des pauses aux lecteurs.

L'avis de Sophie

J’ai apprécié ce petit nouveau de la collection Zèbre, même si j’ai eu l’impression de ne pas être le public cible devant la surenchère de blagues. J’ai, en fait, vraiment aimé le contexte. En effet, l’action se passe en 2097  et Alexandre Côté-Fournier joue beaucoup avec le décalage entre notre époque et celle qui est présentée.

Les clins d’œil à notre époque sont multiples ( les personnages étant sûrs que les gens de 2012 jouaient de la harpe, ce « vieil » instrument, ou trouvant la fille avec le piercing trop sage et vieux jeu, etc) et fort efficaces. Jumelés aux pauses publicitaires et aux petites bandes dessinées qui parsèment le roman, elles captivent l’attention du lecteur.

Petit bémol toutefois, l’intrigue est parfois un peu floue, plusieurs pistes étant lancées sans vraiment être explorées et, alors que le personnage principal ne semble pas lui-même comprendre ce qui arrive, le lecteur en général pourrait aussi être perdu… et le lecteur débutant se lasser de cette confusion.

Mais si vous avez aimé, sachez qu'un deuxième tome est aussi paru : On a craqué sur la Lune!


Billet publié le 4 mars 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Une sale affaire de dentifrice
Alexandre Côté-Fournier
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Une sale affaire de dentifrice
Alexandre Côté-Fournier