L'invention du dimanche

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Invention du dimanche (L')
  • Auteur : Coline Pierré
  • Illustrateur : Estelle Billon-Spagnol
  • ISBN : 9782377421084
  • Éditeur : Poulpe éditions
  • Année de publication : 2020
  • Nombre de pages : 48 pages
  • ✓ Disponible au Québec
  • ✓ Disponible hors Québec
  • Échelon de difficulté :
  • Âge : 8 ans et plus
  • Genre : Imaginaire
  • Mots-clés : Imaginaire, Semaine, Ennui, Dimanche, Enfance
●●●●○
Sophie a aimé ce livre

Selon Polly, le dimanche « ressemble à un cafard géant ». Découragé de ne pas arriver à lui rendre le sourire, son père lui propose de se plaindre à l’inventeur du dimanche. Voilà une idée qui plait à la fillette ! C’est ainsi qu’au détour d’une promenade elle découvre une petite rue isolée bordée par sept maisons bien particulières. Mais Monsieur Dimanche n’est pas tel qu’elle le croyait. D’abord, ce n’est pas l’inventeur, mais le gardien. Ensuite, il n’est pas méchant, juste résigné. Mais Polly n’a pas l’intention de s’arrêter là. Et avec l’aide de Monsieur Samedi, ils décident de revoir un peu les ingrédients de cette journée… et si tout pouvait changer ?

Coline Pierré s’attaque à la lourdeur du dimanche, cette journée pendant laquelle on pense un peu trop au lundi pour en profiter dans ce court récit qui joue avec l’imaginaire. Pour tous les lecteurs, dès 8 ans.

L'avis de Sophie

Ah ! Si seulement cela se pouvait, pense-t-on à la fin de ce court roman (justement lu un dimanche !) ! Il est bien vrai que le dimanche est souvent un jour un peu triste alors que c’est congé et qu’on pourrait en profiter. La prémisse parle donc aux lecteurs, petits et grands, et il suffit ensuite de se laisser glisser dans le monde imaginaire de l’autrice pour apprécier la balade.

La description des maisons liées aux jours de la semaine est particulièrement réussie. On sent l’absence de relief du mardi, la place des enfants le mercredi (puisqu’en Europe c’est congé d’école l’après-midi), l’ambiance de début de soirée du vendredi, la fête du samedi et… le gris du dimanche. D’ailleurs, les illustrations d’Estelle Billon-Spagnol accompagnent et égaient le texte tout en ajoutant au caractère enfantin du récit. Oui, les adultes pourraient être rabat-joie (voyons, peut-on vraiment changer l’esprit d’une journée ainsi ? Le lundi restera bien le lundi), mais le plaisir de cette lecture vient de l’aventure et de la joie qui se dégage finalement de Polly, alors que sa journée avait si mal commencé. Et si c’était ça, la recette ? Accepter de plonger dans le fantastique et y ajouter tout ce qui fait notre bonheur : un peu de couleur, une odeur de gâteau au chocolat, des billes, etc. Bon dimanche !

Le petit plus ? Polly a un imperméable à pois rouges. Comment ne pas craquer ?  

Merci à Poulpe éditions pour le service de presse !

Billet publié le 14 juin 2020.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

L'invention du dimanche
Coline Pierré
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
L'invention du dimanche
Coline Pierré