Pétronille Inc. – Chauve-souris locales

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●●●
Sophie a adoré ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●●●
Sophie a adoré ce livre
Attention, ce livre est le deuxième de la série. Ne gâchez pas votre plaisir et commencez par le premier : Bave de crapaud bio.

La bave de crapaud bio, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant pour assurer la survie de Pétronille, encore moins quand ses ennemis décident de s’attaquer à sa réserve. C’est pourquoi la jeune sorcière n’hésite pas une seconde à proposer ses services à Merlande quand celle-ci désespère de trouver suffisamment de poils de chauvesouris pour terminer la potion qui lui permettra à Baba Yolanda, la chef du village, de remettre un cadeau unique à un invité prestigieux, le roi des Gobelins. L’affaire est réglée avant même que Pétronille ne réfléchisse vraiment : elle a moins de vingt-quatre heures pour relever le défi et affronter les chauvesouris du monde des sorcières, réputées pour être terribles… comment faire alors pour accomplir sa mission qu’elle n’arrive même pas à faire voler son balai ?

Annie Bacon signe un deuxième tome de Pétronille dans la lignée du premier, alors que les qualités d’entrepreneure, de courage et de débrouillardise de son héroïne sont mises de l’avant dans une histoire à la fois mignonne et remplie d’aventures.

L'avis de Sophie

Quel plaisir de retrouver Pétronille ! Si les livres parlant de sorcières ne se comptent plus, Annie Bacon a su créer son propre univers, ses propres codes dans cette série. Intelligente, gentille et créative, Pétronille rencontre une aventure à la hauteur de ses talents alors qu’elle doit affronter ses peurs et faire preuve de débrouillardise. Au fil de son défi, elle prend aussi conscience qu’il ne faut pas se fier aux ouï-dire et se faire confiance.

De nouveau, le lecteur s’amuse tout au long de cette intrigue nourrie par plusieurs rebondissements et surprises et égayée par les illustrations de Boum, très mignonnes. En fait, tout ce qu’on peut reprocher à ce roman à gros caractères, c’est que les « groupes de sens » sont parfois séparés entre les pages, ce qui hachure la lecture. Un bien mince défaut pour une si chouette série. À découvrir absolument !  

Merci aux éditions Druide pour le service de presse !

Billet publié le 11 juin 2020.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Pétronille Inc. – Chauve-souris locales
Annie Bacon
●●●●●
Sophie a adoré ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Pétronille Inc. – Chauve-souris locales
Annie Bacon