L'impeccable toutou d'Hubert Falabrak

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Impeccable toutou d’Hubert Falabrak (L')
  • Auteur : Gwénaëlle Boulet
  • Illustrateur : Frederic Benaglia
  • ISBN : 9782747098960
  • Éditeur : Bayard
  • Année de publication : 2019
  • Nombre de pages : 48 pages
  • ✓ Disponible au Québec
  • ✓ Disponible hors Québec
  • Échelon de difficulté :
  • Âge : 7 ans et plus
  • Genre : Humour
  • Mots-clés : Chien, Famille, Humour
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
En quelques mots…
Et si c'était les parents qui voulaient un chien et l'enfant qui refusait ?

Dans la famille Falabrak, c’est Hubert qui joue à l’adulte. Les Falabrak « oublient tout. N’arrivent jamais à l’heure à un rendez-vous. Ils aiment s’amuser, rigoler, patouiller, batifoler ». Tous ? Enfin, sauf Hubert, qui établit les règles et ramassent derrière alors que son père prend des décisions au gré de ses envies et que sa mère invente de nouveaux mots. Ainsi, le jour où la familel adopte un gentil petit gentil un peu fou, Hubert s’emporte. Mais ça ne va pas ? À quoi ont-ils pensé ?

L’impeccable toutou d’Hubert Falabrak est publié dans une collection qui mélange roman et bulles de bande dessinée et qui mise sur l’humour, ici avec notamment l’inversion parentale. Pour tous les lecteurs, dès 7 ans.

L’avis de Sophie

Quel plaisir on ressent à la lecture de ce livre ! Il faut dire qu’il y a beaucoup d’humour dans cette histoire qui met en scène un enfant un peu trop sérieux et des parents pour le moins amusants (qui ne rêverait pas d’avoir les mêmes !). J’ai personnellement eu un faible pour les inventions lexicales de la mère, comme jardifleuri ou encore nidodo au lieu de chambre. Des petits mots qui ajoutent au côté décalé de la famille, ce dernier étant amplifié par ailleurs par les dessins de Frederic Benaglia, avec les traits noirs remplis de couleur qui déborde par endroit, des illustrations éclatées qui prennent une grande place. La typographie du texte varie aussi, avec parfois des mots en couleur, parfois des majuscules, ce qui donne du dynamisme au récit, déjç rythmé par l’alternance entre le récit typique et les bulles de bandes dessinées. Bref, on ne s’ennuie pas du tout au fil de l’histoire et, même, on en prendrait davantage !  Vivement une suite !


Billet publié le 11 mars 2020.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

L'impeccable toutou d'Hubert Falabrak
Gwénaëlle Boulet
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Énigmes d'Amédée et Pétula (Les) tome 1 – Le mystères des chips au fromage
Énigmes d'Amédée et Pétula (Les) tome 1 –...
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
L'impeccable toutou d'Hubert Falabrak
Gwénaëlle Boulet