Des couleurs sur la grave

Par Marie Soleil Cool-Cotte, éternelle gamine se nourrissant de mots et d'illustrations
 
●●●●○
Marie Soleil a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●●○
Marie Soleil a aimé ce livre
En quelques mots…
Partir à l’aventure? Pas de problème quand on s’appelle Flo et Fée, et qu’on a les poches remplies de cailloux colorés. Et si, pour une fois, c’était au tour des parents de retrouver leurs «Petites Poucettes» en cavale?

Flo et Fée habitent sur une ile avec leurs parents. En fait, leur papa et leur maman ont chacun leur maison, les deux soeurs naviguant entre celles-ci au gré des jours. Ce matin-là, pourtant, aucun parent n’est en vue, ni dans une maisonnette ni dans l’autre. Flo et Fée décident donc de partir explorer leur ile aux mille possibles, semant joyeusement de petits cailloux colorés afin qu’on ne perde pas leur trace si le hasard les menait plus loin que prévu. Revisitant au fil des rencontres l’histoire de leur village et de sa communauté tissée serré, Flo et Fée réussiront-elles à résoudre le mystère de la disparition de leurs parents?

Balade poétique au coeur d’un chaleureux village des Îles-de-la-Madeleine, cet album aborde la séparation à hauteur d’enfant, tout en célébrant l’importance de la communauté dans l’épanouissement de la jeune génération d’une communauté insulaire. Un album à découvrir dès 6 ans.

L’avis de Marie Soleil

Ce qui frappe d’emblée le lecteur dans cet album-poème, c’est la plume douce de Marie-Andrée Arsenault, soufflant l’histoire d’une enfance tranquille mais comportant ses petits Everest du quotidien, selon le rythme lent des vagues léchant la plage sans relâche. Impossible ensuite de résister à la pittoresque et attachante galerie de personnages rencontrés en chemin, à leur délicieuse fantaisie poético-quotidienne ainsi qu’à leur inébranlable détermination à nourrir la mémoire collective. Enfin, véritable trame narrative en soi, l’univers visuel de Dominique Leroux, tout en textures et perspectives, boucle la boucle de ce récit en évoquant avec éloquence la riche mosaïque de souvenirs essentiels à la pérennité de la petite communauté.

À la fois récit exploratoire, aventure au coeur de l’enfance, et enquête revisitant le conte traditionnel du Petit Poucet, cet album est un appel à la découverte, à la solidarité et à la résilience qu’il fera bon lire à voix haute en famille.  

Merci à Morue Verte pour le service de presse !

Billet publié le 8 janvier 2020.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Des couleurs sur la grave
Marie-Andrée Arsenault
●●●●○
Marie Soleil a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Des couleurs sur la grave
Marie-Andrée Arsenault