Je suis un ours

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Je suis un ours
  • Auteur : Jérôme Eeckhout
  • Illustrateur : Jérome Eeckhout
  • ISBN : 9782874264078
  • Éditeur : Alice Jeunesse
  • Année de publication : 2019
  • Nombre de pages : 96 pages
  • ✓ Disponible au Québec
  • ✓ Disponible hors Québec
  • Échelon de difficulté :
  • Âge : 11 ans et plus
  • Genre : Merveilleux
  • Mots-clés : Légende, Visage, Caractère,
●●●●○
Sophie a aimé ce livre

Ayant purgé sa peine, le prisonnier 5446 peut quitter la prison et accomplir ce projet qui lui tourne en tête depuis le premier jour de sa détention. Mais pour cela, il devra d’abord trouver un visage, les prisonniers perdant le leur. Si la tête de cerf vendue par un mage lui permet de se déplacer plus facilement, 5446 sait bien qu’il est un ours. Et qu’il doit retrouver son frère. Avec Pacôme le lièvre, Gisèle l’âne et les autres compagnons rencontrés en chemin, il est prêt à aller chercher ce qui lui appartient.

Avec ce récit qui touche à la fois au conte et au merveilleux, Jérôme Eechourt signe un roman qui stimule la réflexion et parle de la nature profonde des gens. Bien qu’assez philosophique, Je suis un ours est découpé en courts chapitres et ponctué d’illustrations qui aident à imaginer les personnages. À lire dès 11 ans.

L'avis de Sophie

C’est dans un univers bien particulier que nous invite Jérôme Eeckhourt dans ce livre où le visuel (déjà avec la couverture) fait la magie. On est entre légende et merveilleux, entre lumière et ombre. Ce n’est pas une lecture accessible, il y a peu d’accroches qui peuvent servir de repères, mais ça ressemble aux contes qu’on se fait raconter enfants, avec des personnages qui ont tous des caractéristiques propres, des alliés et des opposants qui ponctuent la quête du héros, ici 5446, ours mystérieux au départ, qui se révèle attentionné, ouvert, grand de cœur comme d’esprit. Si son but semble un peu flou au départ, on comprend peu à peu vers où (et qui) il se rend, ainsi que les raisons qui le poussent à y aller. Toutefois, ce n’est pas tant la fin qui est importante (même si elle est bien tournée et satisfaisante), mais bien le parcours, le chemin, et les rencontres qu’il fait. D’abord avec le lièvre bavard, puis avec l’âne, le sanglier, les chameaux… autant de compagnons qui portent leur propre histoire et donnent une couleur différente à ce récit que je qualifierais d'inclassable. Une histoire hors du temps, qu’on peut découvrir seul ou encore se raconter peu à peu, par petits morceaux, pour faire durer le voyage.  

Merci à Alice Jeunesse pour le service de presse!

Billet publié le 10 décembre 2019.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Je suis un ours
Jérôme Eeckhout
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Je suis un ours
Jérôme Eeckhout