Biomimétisme – La nature comme modèle

Par Marika B. Drapeau, libraire passionnée
 
●●●○○
Marika a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●○○
Marika a apprécié ce livre

L’être humain est un animal très ingénieux, mais celui-ci a parfois besoin de la nature pour inspirer ses créations. Autant les artistes que les scientifiques créent à partir de leur environnement et de leur écosystème pour répondre à certaines questions.

C’est aussi le sujet du dernier documentaire chez la Pastèque : Biomimétisme : la nature comme modèle, écrit par Séraphine Menu et illustré par Emmanuelle Walker. L’autrice a entrepris de vulgariser ce processus fascinant avec des exemples qu’on retrouve autant dans l’architecture, dans la mode et dans la médecine. Pour les curieux, à partir de 9 ans.

L’avis de Marika

La maison d’édition la Pastèque nous impressionne toujours par la qualité de son travail et de sa présentation. Cette fois-ci, ils nous plongent directement dans un sujet d’actualité : l’environnement. Comment peut-on, comme population, évoluer en partenariat avec la nature? Une réponse possible est le biomimétisme : la nature a dû faire face à certains problèmes à travers son évolution et l’être humain doit s’inspirer de ce qui l’entoure pour vivre en meilleure harmonie avec elle.

Évidemment de gros problèmes environnementaux créés par les Hommes sont soulignés dans le livre. L’évolution rapide des sociétés n’a pas mis de l’avant la protection de l’environnement et, aujourd’hui, la nature en souffre beaucoup, mettant en péril l’avenir de l’espèce humaine. Pour évoluer de paire avec la nature, il est primordial de s’en inspirer sur les plans de l’architecture, de la médecine et et de la science.

Biomimétisme, la nature comme modèle tente ainsi de vulgariser autant que possible un concept que l’être humain utilise depuis quelques siècles déjà. Le biomimétisme est un processus qui étudie la nature pour permettre de trouver des solutions et l’adapter au contexte des êtres humains. C’est une discipline dont on parle peu, surtout aux plus jeunes, et l’objectif de ce nouvel album est de remédier à cela.

J’ai personnellement fait plusieurs découvertes étonnantes sur le biomimétisme à propos des objets quotidiens tels que la colle, qui a été inspirée par les moules et leur manière de s’amarrer aux rochers. J’ai aussi appris que les inventeurs des ampoules Del se sont basés sur les lucioles et la manière dont leurs abdomens sont faits. On découvre autant d’information sur Velcro que sur les trains à haute vitesse et on prendrait d’autres exemples tant l’idée est intéressante !

Et c’est peut être là où on observe quelques longueurs. Le biomimétisme est une discipline fascinante qui aurait pu être exploité de plusieurs façons. On s’inspire autant de la nature en ingénierie que dans les disciplines comme la biophysique moléculaire ou l’intelligence artificielle. Toutefois, on retrouve, à mon avis, trop peu d’exemples alors que ces derniers s’étendent parfois sur deux pages, entrainant à certains moments un effet de longueur entre les idées. Le livre alterne par ailleurs un peu entre le format de l’album pour les petits et le contenu de documentaire pour adolescents.

Ces effets nous permettent toutefois d’admirer les dessins d'Emmanuelle Walker, qui nous accompagne avec ses traits colorés et contemporains, alternant sa palette de couleurs et ses plans à chaque page. Tous les thèmes sont des mondes à eux qu’on aime découvrir.

Toutefois l’introduction, qui a pour but de mettre en place la thématique, fait des va-et-vient entre l’histoire, la définition et l’impact humain. Il est difficile de différencier les structures de la nature et le biomimétisme dans l’introduction, où les deux concepts semblent interchangeables, ce qui peut être un peu déroutants. Par exemple, la gravité expliquée par la pomme de Newton n’est pas du biomimétisme, même si l’être humain s’est inspiré de la nature pour développer la théorie de la gravité. Ce procédé se rapproche un peu plus de la bioinspiration que du biomimétisme comme tel.

Le biomimétisme reste tout de même une discipline assez émergente dans les domaines scientifique, mais aussi médical et architectural. La nature a encore beaucoup de choses à nous apporter, mais encore faut-il être à l’écoute. Ce livre nous rappelle l’importance ce qu’elle a déjà eu sur le mode de vie de l’Homme et la nécessité de se reconnecter à elle pour évoluer comme population. Le documentaire, malgré ces mises en garde, finit tout de même sur une note positive, peut-être un peu utopique sur l’espoir de la race humaine. L’avenir nous le dira!  

Merci à la Pastèque pour le service de presse!

Billet publié le 30 octobre 2019.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Biomimétisme – La nature comme modèle
Séraphine Menu
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Biomimétisme – La nature comme modèle
Séraphine Menu