Le petit humain

Par Nicholas Aumais, Grand lecteur, passionné et spécialiste de littérature jeunesse
 
●●●●○
Nicholas a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●●○
Nicholas a aimé ce livre
En quelques mots…
Un conte cruel où une classe d’animaux montrent le VRAI sens du revers de la médaille à un jeune enfant !

Chers lecteurs, soyez bien avisés ! Le récit dont je vous parle ici est cruel, très cruel même ! Vous le comprendrez bien assez vite en ouvrant le livre et en franchissant les portes d’une école primaire. Une école bien particulière qui accueille une bande d’animaux complètement sauvages. Et ce matin-là, Tim et Tom arrivent à l’école en tenant un sac en toile, à l’intérieur duquel une surprise semble grouiller. Tous les autres animaux se demandent ce qui peut bien se cacher dans le sac des hippopotames. À leur grande surprise, c’est un petit humain, un jeune garçon. L’enseignante, un sympathique chimpanzé aux lunettes vertes, y voit une occasion parfaite de donner une étonnante leçon de sciences naturelles à ses élèves. Par exemple, un pe-tit-hu-main fait du bruit, on dit qu’il parle… mais tiens donc, il parle encore plus fort quand on lui pince le nez bien fort ! Et ce n’est que le début de la leçon pour ce cher petit humain. N’oubliez pas, ceci est un conte cruel !

On va même jusqu’à garder l’enfant dans un genre d’abri dans l’école, afin que les animaux puissent l’observer à leur guise (des êtres dans des cages… ça vous rappelle un certain endroit touristique ?). Mais ne craignez rien, un bon dénouement attend le jeune garçon. Je ne sais si c’est à cause de ses lunettes vertes, mais l’enseignante poilue sait lire dans les yeux des enfants, et elle a rapidement vu dans ceux de notre petit ami qu’il serait bien plus heureux s’il retrouvait sa famille. Ensemble, les animaux vont lui rendre sa liberté.

Ah, la sagesse des animaux… de quoi s’inspirer parfois, pas vrai ?

Ce très court roman, d’abord paru en 1986, est écrit par un auteur qui a d’abord été enseignant à la maternelle. Avec un vocabulaire teinté d’humour, il est tout à fait adapté aux jeunes lecteurs, dès 8 ans.

L'avis de Nicholas

J’ai toujours adoré ce roman ! Alain Serres nous offre une histoire qui donne tout son sens à l’expression “l’envers de la médaille”. Et c’est exactement ce que ce petit humain va vivre. Il deviendra à la fois un objet de curiosité à observer, à la fois un “rat” de laboratoire qui subira une série d’expériences bizarres et éprouvantes (quoique souvent très drôle si on se place du côté des animaux !). Pourquoi lui ? Ce n’est pas important, puisqu’il aurait pu justement s’agir de n’importe quel enfant. De quoi faire réfléchir les jeunes lecteurs, ce qui n’est jamais mal si vous voulez mon avis ! :)

Fait étonnant (genre de p’tite info qu’on aime savoir) : l’auteur a lui-même lancé une maison d’édition… Les éditions Rue du Monde, ça vous dit quelque chose ? :)

Bonne lecture !  


Billet publié le 18 juin 2019.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Le petit humain
Alain Serres
●●●●○
Nicholas a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Le petit humain
Alain Serres