Raymond le bison

Par Marie-Andrée Arsenault, princesse moderne, rêveuse accomplie
 
●●●●○
Marie-Andrée a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●●○
Marie-Andrée a aimé ce livre
En quelques mots…
Il n’y a rien de mieux que d’avoir un bison comme ami. Encore plus quand il s’appelle Raymond et qu’il aime les cornichons. Et s’il s’agit du héros d’un livre, mieux vaut ne pas égarer ce dernier!

Le jour où le petit Gilles délaisse son livre préféré, Raymond le bison, pour s’intéresser aux dinosaures, il ne se doute pas qu’un incident fâcheux l’éloignera de son héros pour de nombreuses années. De son côté, Raymond, expulsé de son histoire alors qu’il est déposé dans la chute de retour de la bibliothèque, découvrira en la bibliothécaire une amie tout aussi exemplaire.

Avec cette histoire qui redonne espoir en ce que l’avenir nous réserve, Lou Beauchesne propose une lecture de type mini-roman graphique accessible aux premiers lecteurs dès 6 ans.

L’avis de Marie-Andrée

Raymond le bison est un objet bien mignon. Non seulement le format est attrayant, mais les illustrations de Kate Chappell sont irrésistibles. La division en chapitres de ce mini-roman graphique fait sourire; on imagine bien la fierté ressentie par un jeune lecteur à l’idée de tenir un “vrai” livre.

Si l’histoire de Lou Beauchesne manque un peu de piquant, elle est ponctuée de clins d’oeil amusants, comme ce bison qui a pour péché mignon les cornichons au citron, son petit garçon devenu grand et poilu ou encore la chute à livres dans laquelle cette bête de papier craint fort de se noyer.

Ainsi, c’est avec son ton humoristique et sa façon de jouer avec les doubles sens que l’auteure sait attendrir et faire rire son lecteur. Au fil de ses mots, on s’amuse avec le premier et le deuxième degré, notamment avec ces dinosaures qui prennent toute la place et ces humains allergiques à tout ce qui sort de l’ordinaire. On aurait toutefois aimé que certains aspects plus sérieux soient approfondis, notamment les bouleversements de vie ou encore les tristesses qui passent doucement avec le temps.

Enfin, l’intérêt de camper cette aventure dans une bibliothèque est notable, tout comme celui de présenter le rôle essentiel de la bibliothécaire qui, à la manière d’une infirmière, prend soin des livres. Une piste à exploiter serait peut-être de présenter ce titre aux enfants avant une première visite à la bibliothèque scolaire ou municipale.

Une chose est certaine, des enfants auraient certainement bien des idées farfelues à proposer s’il venait le temps d’inventer des aventures plus abracadabrantes à la bibliothèque pour Raymond le bison. Qui sait dans quels livres connus il prendrait plaisir à se glisser? Le défi vous est lancé!  

Merci aux éditions de la courte échelle pour le roman!

Billet publié le 1er mai 2019.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Raymond le bison
Lou Beauchesne
●●●●○
Marie-Andrée a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Raymond le bison
Lou Beauchesne