Le murmure des sorcières

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●○○
Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Murmure des sorcières (Le)
  • Auteur : Marianne Renoir
  • ISBN : 9782211239509
  • Éditeur : l'école des Loisirs
  • Année de publication : 2019
  • Nombre de pages : 160 pages
  • ✓ Disponible au Québec
  • ✓ Disponible hors Québec
  • Échelon de difficulté :
  • Âge : 9 ans et plus
  • Genre : Fantastique
  • Mots-clés : Sorcières, Paris, Cohabitation, Famille, Éducation
●●●○○
Sophie a apprécié ce livre

Selon les critères des sorcières (oubliez tout ce que vous croyez savoir à leur propos, rien n’est vrai, ou presque), Kaï est une jeune sorcière. Et c’est sans doute pour cela que, quand les sorcières doivent quitter leur ile pour emménager sur les toits de Paris, elle est la seule à se rapprocher des humains. À s’en rapprocher au point d’échanger sa place avec Marie-Astrid, une jeune humaine aux prises avec une mère beaucoup trop envahissante (et classique). Mais Kaï ne sait pas ce que c’est que d’être humaine… tout comme Marie-Astrid n’est pas tout à fait prête à faire face à la vraie vie des sorcières!

Marianne Renoir signe un roman décoiffant avec Le murmure des sorcières, parlant de douance, d’environnement, de conscientisation, de famille, de rêves, de l’importance de croire en soi. Attention, le texte est complexe et vise de bons lecteurs de 10 ans et plus.

L’avis de Sophie

On est d’abord déstabilisé par ce récit qui indique clairement au lecteur qu’il doit sortir de sa zone de confort, parce que les sorcières présentées ne sont pas celles qu’on imagine. Elles sont plus intelligentes, plus amusantes, plus positives… tout en restant des personnages intéressants. Kaï particulièrement, bien sûr, curieuse, mais aussi les autres sorcières et cette petite humaine qui fait son apparition.

La différence entre Kaï, extravertie, exubérante, amusante, et Marie-Astrid, douce, délicate et un peu coincée, est amusante et nourrit l’intrigue (mais comment la mère de la deuxième peut-elle les confondre?), amenant à la fois du suspens et de l’humour dans le récit. Ce qui perturbe par contre, c’est la rupture de ton. On a l’impression que les sorcières sont vraiment érudites (avec une dose de savoirs impressionnante et un regard profond et nuancé sur la vie), mais il y a aussi parfois des blagues de type pipi-caca qui semblent tout à fait hors propos. Ça a un peu teinté ma lecture… mais je suis passée par-dessus parce que j’avais vraiment hâte de découvrir comment allait se terminer cette histoire!  

Merci à l'école des loisirs pour le roman et à Pierre-Alexandre Bonin pour sa révision du billet!

Billet publié le 8 avril 2019.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Le murmure des sorcières
Marianne Renoir
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Le murmure des sorcières
Marianne Renoir