Les grandes années – Le manoir de la peur

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●○○
Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Grandes années (Les) – Le manoir de la peur
  • Auteur : Gaël Aymon
  • Illustrateur : Élodie Durand
  • ISBN : 9782092576694
  • Éditeur : Nathan
  • Année de publication : 2018
  • Nombre de pages : 64 pages
  • ✓ Disponible au Québec
  • ✓ Disponible hors Québec
  • Échelon de difficulté :
  • Âge : 7 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Amitié, Peur, Interdit, Famille
●●●○○
Sophie a apprécié ce livre
En quelques mots…
Les jumelles Luce et Ysée ont trouvé le code de la tablette de leurs parents et elles invitent leurs copains à regarder, en cachette, un épisode d'une série qui fait peur... mais tous ne réagissent pas de la même façon!

Ysée, Luce, Edwin, Ness et Oscar profitent de l’inattention de la baby-sitter chez les jumelles pour subtiliser la tablette parentale et y regarder le premier épisode de la série dont tout le monde parle, Le manoir de la peur. Si c’est interdit aux moins de 12 ans, les enfants sont bien décidés à découvrir ce qui attire tant les autres, quitte à mentir sur leur vrai niveau de peur. Sauf Luce. Qui aurait préféré jouer et qui décide de quitter la pièce. D’ailleurs, lorsque les copains prévoient de poursuivre leur visionnement, elle décide d’avertir les adultes…

Dans ce court roman, Gaël Aymon aborde l’idée des interdits… et de leur attrait! Avec une brochette de personnages qui revient tout au long de la série Les grandes années, il aborde la différence de perception quant à la peur. Dès 7 ans!

L'avis de Sophie

Ce qui plait d’abord, c’est la bande d’enfants mis en scène dans ce récit créé par Gaël Aymon et efficacement illustré par Élodie Durand. Les cinq enfants ont chacun leur particularité et, s’ils forment une bande bien unie, leurs différences permettent aux lecteurs de s’identifier plus facilement. Ici, c’est Luce qui est mise de l’avant, la seule qui montre ouvertement sa peur (et qui va même parler aux adultes quand elle comprend que les autres ne l'écoutent pas). Au fil du récit, on comprend que les frissons qui peuvent être intéressants à vivre en groupe restent parfois en tête. Et que les films de peur peuvent nourrir les frayeurs des enfants une fois le lumière éteinte... Heureusement, on ne tombe pas dans le didactique, notamment parce qu’on a plusieurs réactions différentes. C'est donc une chouette première rencontre avec ce groupe. Je lirai d'autres titres de la série avec plaisir!

En bref? Un récit sympathique qui montre bien l’attrait de l’interdit et qui met en scène une bande de copains sympathiques!  

Merci aux éditions Nathan pour le roman et à Pierre-Alexandre Bonin pour sa révision du billet!

Billet publié le 20 décembre 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Les grandes années – Le manoir de la peur
Gaël Aymon
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Les grandes années – Le manoir de la peur
Gaël Aymon