Cavalier du dragon

Par Catherine Chiasson, libraire passionnée et livrovore
 
●●●●○
Catherine a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●●○
Catherine a aimé ce livre
En quelques mots…
Dans un monde où l’homme s’approprie chaque parcelle de terre habitable, un dragon se lance le défi de trouver un refuge pour protéger les siens. Un voyage haut en rebondissements pour les férus de fantastique!

Lorsque la vallée où se terrent les derniers dragons se voit soudainement menacée par les hommes, un seul espoir subsiste: trouver la lisière du ciel. Ce lieu mythique abriterait d’autres survivants de leur espèce qui auraient réussi à fuir les crocs d’Ortimore, le terrible mangeur de dragons.

Long se propose d’entreprendre ce périlleux voyage en compagnie de sa complice, Fleur de soufre, une kobolde dont le caractère exécrable n’a d’égal que sa détermination à veiller sur la sécurité de son ami. Leur périple sera parsemé autant d’embuches que de rencontres fortuites, notamment avec Ben, ce jeune orphelin qui rapidement gagnera le coeur du dragon et saura diriger avec intelligence cet équipage fantastique.

La réédition du Cavalier du dragon plongera les lecteurs de 10 ans et plus dans un univers fantastique qui frôle le réalisme jusqu’à leur faire croire l’espace d’une fraction de seconde que les dragons existent. Mêlant humour et aventure, l’auteure Cornelia Funke prouve une fois de plus sa grande maitrise du genre.

L’avis de Catherine

Impossible de reposer le premier tome du Cavalier du dragon avant la dernière page, et ce, malgré ses quelque cinq-cents pages. L’auteure de la série Coeur d’encre nous entraine de main de maitre dans une série d’aventures qui chaque fois nous déroutent. Les courts chapitres ainsi que l’écriture d’une fluidité désarmante favorisent aussi la montée des tensions qui tiendront le lecteur éveillé jusqu’aux petites heures du matin!

Alors qu’elle aurait pu s’en tenir à l’univers dragonesque, Cornelia Funke aborde ici des créatures fantastiques issues du folklore de différentes cultures : koboldes, homoncule, basilic ou nains de roche, pour ne nommer que ceux-là, chacun aura un rôle déterminant à jouer dans la quête de Long. Elle pique ainsi la curiosité du lecteur, l’invitant à découvrir la richesse de ces personnages au-delà du roman.

Aussi, au fantastique s’ajoutent beaucoup de sensibilité et d’humour. Les dialogues sont savoureux alors que le parcours de Ben est tissé de nostalgie et d’espoir. C’est peut-être ce en quoi la série du Cavalier du dragon se distingue nettement d’autres romans du même genre littéraire.

Pour les lecteurs qui souhaiteraient poursuivre l’aventure rapidement, le deuxième tome du Cavalier du dragon est déjà disponible! Parions que l’envie de retrouver le jeune Ben et son Long se fera vite sentir, ne serait-ce que pour revivre ces voyages extraordinaires au clair de lune.  


Billet publié le 12 décembre 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Cavalier du dragon
Cornelia Funke
●●●●○
Catherine a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Cavalier du dragon
Cornelia Funke