Un caillou dans la poche

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Caillou dans la poche (Un)
  • Auteur : Marie Chartes
  • Illustrateur : Jean-Luc Englebert
  • ISBN : 9782211236263
  • Éditeur : l'école des Loisirs
  • Année de publication : 2018
  • Nombre de pages : 128 pages
  • ✓ Disponible au Québec
  • ✓ Disponible hors Québec
  • Échelon de difficulté :
  • Âge : 9 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Ennui, Enfance, Ile, Amitié
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
En quelques mots…
Tino s'ennuie sur son ile et rêve d'extraordinaire. Un jour, alors qu'une bande de gamins du continent vient visiter son ile, il rencontre l'inattendu par le biais d'Antonia, une jeune fille qui n'a pas la langue dans sa poche!

« Tino habite sur une ile pas plus grande qu’une petite miette de pain sur une carte de géographie » et il s’y sent seul « presque tous les mois de l’année ». En fait, Tino attend. Il espère qu’une baleine gigantesque s’échoue, qu’un chercheur d’or débarque, qu’un caribou apparaisse au milieu des fougères, mais rien. Que l’ennui. Jusqu’à ce qu’un groupe d’élèves du continent vienne visiter l’ile de temps de quelques heures. Que Tino rencontre Antonia, une jeune fille qui n’a pas la langue dans sa poche et qui semble tout connaitre. Et qu’à travers ses yeux, le garçon redécouvre son environnement.

Avec ce roman réaliste aux petites touches d'humour, Marie Chartes parle de solitude et d’ennui, de l’impression que peuvent avoir certains enfants d’être en « attente » de quelque chose, mais aussi d’amitié, de l’art de transgresser certaines règles et d’enfance, tout simplement. Pour les lecteurs de 9 ans et plus!

L’avis de Sophie

Tino est un curieux. Il « a la tête remplie de questions, mais aucune phrase pour y répondre. » Et il trouve son ile vraiment trop petite. 216 habitants, toujours les mêmes visages, les mêmes décors… c’est dur. Surtout pour un garçon qui aime l’aventure et l’inattendu. Marie Chartes rend bien cette réalité et toutes les émotions ressenties alors que les illustrations de Jean-Luc Englebert, en douceur, viennent tracer les contours de cet univers, à hauteur d’enfant. On en aurait pris plus!

L’arrivée d’Antonia vient changer la dynamique. On sent tout de suite que, comme Tino, elle est différente, elle veut une aventure, vivre quelque chose. « Cette fille! pense [Tino]. Toujours à l’agacer, et deux minutes après à l’intriguer. » Rapidement, ils se distancient du groupe et vont, en effet, « vivre » selon leurs conceptions quelques heures, alors qu'ils tentent tous les deux de s'apprivoiser... et de s'impressionner. Mais la beauté du récit, c’est qu’au fur et à mesure de la journée, le garçon voit son ile et ses habitants autrement, que ce qu’il vit vient le faire changer de l’intérieur.

En bref? Un beau récit qui est une véritable ode à la Bretagne, aux petites iles et à leurs habitants, petits et grands!  


Billet publié le 5 novembre 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Un caillou dans la poche
Marie Chartes
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Un caillou dans la poche
Marie Chartes