Amélia Fang – Amélia Fang et le bal barbare

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
En quelques mots…
Au royaume de Nocturnia, la vie est rarement ennuyeuse. Parlez-en en Amélia, qui doit sauver sa citrouille de compagnie des mains de l’horrible prince héritier Tangine et survivre au Bal barbare de ses parents!

Quand ses parents lui rappellent que c’est bientôt le Bal des barbares, Amélia désespère. Seule enfant admise (parce qu’elle est la fille des hôtes), elle s’ennuie toujours. Mais cette année, le roi Vladimir, reclus depuis que sa femme a été mangée par une fée, décide de participer et d’amener avec lui Tangine, le prince héritier. Amélia a un sursaut d’espoir… jusqu’à ce qu’elle rencontre le garçon en question. Tangine est un « sale-gosse-pourri-gâté » et il vole même Trouille, la citrouille de compagnie d’Amélia. Bien décidée à tout faire pour récupérer son amie, Amélia se rend bientôt compte que le prince cache un douloureux secret…

Avec ce roman horrifique valsant entre frissons et humour, Laura Ellen Anderson s’adresse aux lecteurs de huit ans et plus amateurs d’aventures.

L’avis de Sophie

Il y a beaucoup de plaisir dans ce petit livre. D’abord parce que même si Amélia râle dès le départ (obligée d'assister à l’horrible Bal des barbares) on comprend rapidement qu’elle est pleine de joie de vivre, cette petite vampirette, et qu’elle est bien entourée : un père amateur de chemises hawaïennes décorées de pierres tombales, une mère juste assez folle et des amis hors de l’ordinaire : Grimaldi, futur Mort en personne, et Florence, monstre velue au grand cœur. Mais le plaisir vient aussi de toute l’ambiance de Nocturnia : la vie de nuit, les professeurs squelettes de l’académie, la nourriture absolument dégoutante et les serviteurs fantômes, oui, mais aussi la peur phobique des paillettes et des créatures de lumière, soit les licornes et les chatons (oui, oui, des chatons!).

L’histoire est vraiment accrocheuse et parfaitement appuyée par les nombreuses illustrations en noir et blanc qui permettent de mieux imaginer les personnages et les décors de Nocturnia. L’héroïne est aussi fort sympathique, une jeune fille de dix ans qui n’hésite pas à se battre pour ses amis, mais qui a aussi un cœur immense. Un récit à conseiller pour l’Halloween, mais pas que, ainsi qu’aux petits et aux grands lecteurs. L’autrice fait en effet de nombreux clins d’œil à la culture populaire qui pourraient passer sous le radar des plus jeunes, mais qui amuseront les plus vieux!  


Billet publié le 31 octobre 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Amélia Fang – Amélia Fang et le bal barbare
Laura Ellen Anderson
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Amélia Fang – Amélia Fang et le bal barbare
Laura Ellen Anderson