Petit singe – détective privé

Par Catherine Chiasson, libraire passionnée et livrovore
 
●●●○○
Catherine a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●○○
Catherine a apprécié ce livre
En quelques mots…
Roman à gros caractères idéal pour les enfants qui s’initient à la lecture, Petit singe : détective privé propose cinq courtes enquêtes policières : quatre humoristiques et une touchante! Un savoureux mélange de texte et d’illustrations qui nous en apprend beaucoup en peu de mots!

Petit singe : détective privé se divise en cinq chapitres. Chacun représente la résolution d’une disparition ou d’un vol d’objet appartenant à un personnage: cantatrice, cuisiner, clown, astronaute. Si le texte est identique d’un chapitre à l’autre, suivant la routine très précise de l’enquêteur, ce sont les illustrations qui créent la progression du récit.

D’ailleurs, la créativité de Brian Selznick encourage à une lecture approfondie de l’image. Sitôt que la victime entre dans le cabinet, ce dernier voit son décor changer pour s’adapter à la nature de celui qui franchit la porte. Pour l’œil qui ne les aurait pas remarquées, une double-page à la fin du roman synthétise les transformations en plus de fournir les références artistiques des oeuvres pastichées.

Il ne faut donc pas s’inquiéter de ses 192 pages. Hybride qui fusionne roman, album et bandes dessinées, cette oeuvre unique ne compte en moyenne qu’une phrase concise par page. Encore, le texte s’efface parfois pour laisser toute la place aux illustrations très expressives. Elle devient aussi un prétexte idéal pour tester ses habiletés de détective. Le lecteur peut s’amuser à trouver les différences entre les bureaux de Petit singe ou tenter de deviner le personnage qui réclamera son aide!

L’avis de Catherine

Petit singe : détective privé se démarque des collections qui favorisent l’apprentissage de la lecture. Il propose une structure narrative répétitive et des phrases succinctes, mais suggère également en peu de mots plusieurs pistes de réflexion. Pour souligner l’importance de la routine, pour aborder le thème des métiers, pour introduire l’univers artistique, pour s’initier à un genre littéraire peu exploité par l’album, pour découvrir de nouveaux mots ainsi que pour apprendre à lire un index et une table des matières, cette pépite visuelle pourra être lue et relue sous plusieurs angles.

Je dois néanmoins avouer avoir eu une réaction paradoxale quant à son format. S’il permet aux jeunes de 6-7 ans de se diriger progressivement vers le roman, il surexploite l’ellipse. Plusieurs détails concernant l’enquête sont ainsi omis au profit d’un texte incisif. Avec un format qui s’approche du roman, j’aurais espéré davantage de péripéties. Donc, plus exploitable pour sa forme que pour son contenu, il reste tout de même un objet intéressant et inusité pour les lecteurs et leurs enseignants.  


Billet publié le 31 août 2018.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Petit singe – détective privé
Brian Selznick et David Serlin