Bad Baby-Sitters

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●○○
Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Bad Baby-Sitters
  • Auteur : Caroline Cala
  • ISBN : 9782732483962
  • Éditeur : De la Martinière
  • Année de publication : 2018
  • Nombre de pages : 304 pages
  • ✓ Disponible au Québec
  • ✓ Disponible hors Québec
  • Échelon de difficulté :
  • Âge : 10 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Amitié, Projet, Famille, Persévérance
●●●○○
Sophie a apprécié ce livre
En quelques mots…
Des amies qui décident de démarrer un club de baby-sitters en s'inspirant de livres, une grande sœur qui décide d'en profiter... et une guerre familiale à suivre!

Malia (mais il faut dire Alia), Bree et Dot font chaque année une fête commune pour leur anniversaire. Cette fois, elle souhaite que cette fête soit fabuleuse, bluffante, mémorable. Mais pour ça, il faut des sous. Et si les parents de Bree sont riches, ils n’ont pas l’intention de donner plus que leur cote part habituelle. Heureusement, Malia a une idée quand elle découvre le livre du Club des Babysitters. Et si elle ressuscitait l’idée en la modernisant? Bon, les filles n’ont que douze ans et aucune ne semble particulièrement intéressée par les enfants, mais ça ne peut pas être si pire, non ? C’est le plan. Mais quand la grande sœur de Chelsea le découvre et décide de s’en mêler, tout tourne rapidement à la catastrophe…

Racontée par un narrateur omniscient, l’histoire s’intéresse plus particulièrement en alternance à chacune des filles, permettant d’aborder leurs différentes réalités familiales tout en parlant plus largement d’amitié, de rêves et de persévérance. Il convient aux 11 ans et plus.

Mon avis

Alors la première chose à savoir, c’est qu’il ne faut PAS se fier à la couverture. Les personnages ont en fait 12 ans, presque 13, et sont bien plus mignonnes que détestables (malgré le titre et ce qui est dit sur la quatrième de couverture). 

Ceci étant dit, si l’histoire n’est pas particulièrement originale, elle est tout de même fort sympathique, avec cette référence omniprésente au Club des baby sitters, un classique pour de nombreuses adolescentes des années 90. En effet, la réalité a changé : impossible de s’imaginer faire des réunions autour d’un téléphone fixe et annoncer ses services grâce à des affichettes sur les poteaux de la ville. À l’ère des téléphones mobiles et d’Internet, les moyens sont différents. Et pas question d’élire une présidente, une secrétaire et une trésorière, Malia, Bree et Dot optent plutôt pour des titres plus actuels : PDG, directrice des opérations et spécialiste du marketing! On est aussi ici dans le même type de récit, l’autrice s’intéressant à la fois au quotidien de chacun des personnages et à leur récit de gardiennage… parfois assez colorés. Qui sait, Caroline Cala suscitera peut-être de nouvelles passions!  


Billet publié le 29 juin 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Bad Baby-Sitters
Caroline Cala
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Bad Baby-Sitters
Caroline Cala