Lucile Finemouche et le Balafré - La dimension chronogyre

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
Aucune note pour ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Aucune note pour ce livre

La célèbre auteure Agatha Holmes a été cambriolée : on a volé son dernier manuscrit en suivant à la lettre le scénario qu’elle a imaginé dans ce roman policier! C’est à Lucile Finemouche et au Balafré que la vieille femme fait appel pour résoudre le mystère. Rationnelle et méticuleuse, l’équipe de détectives de l’agence 3ID, Investigations Discrètes, Indices Décisifs, Intrigue Dénouée, doit cette fois sortir des sentiers battus. En effet, parmi les suspects il y a un magicien particulièrement efficace, une nièce cleptomane et… un majordome fantôme. Lucile et son fidèle complice devront être ingénieux pour dénouer le tout, d’autant que le temps semble bien décidé à les embêter!

Roman policier illustré, ce premier tome de ce qui pourrait être une série nous plonge dans un univers entre steampunk et fantastique où les apparences sont trompeuses. Mettant en scène une intrigue qui peut rappeler le genre d’Agatha Christie, le trio d’auteurs s’adresse aux lecteurs débutants et intermédiaires, les premiers pouvant s’appuyer sur les illustrations pour les aider dans leur compréhension de ce récit somme toute complexe!

Mon avis

Lucile Finemouche nous offre un chouette moment de lecture, entre intrigue et amusement, la plume des auteurs maniant habilement l’humour décalé et arrivant à bien doser le mystère afin de garder le lecteur captif jusqu’à la fin.

On sent l’écriture à quatre mains dans les rebondissements parfois complètement survoltés, comme si les deux auteures avaient tenté de se surprendre elles-mêmes. L’intrigue est riche, parsemée de clins d’œil aux classiques de la littérature policière, Agatha Holmes bonjour, et plusieurs détails sympathiques (d’ailleurs, sachez que tout est dans les détails). Par ailleurs, l’écriture est relevée, et parfois même poétique grâce à une héroïne qui s’exprime en alexandrins sans que ce soit lourd, ce qui est un tour de force!

Si les dessins font un peu enfantins, donnant l’impression que le livre s’adresse aux plus jeunes alors qu’il peut très bien plaire aux adolescents, ils sont aussi très réussis, ponctuant de façon charmante l’intrigue, créant une ambiance intrigante et aidant le lecteur plus faible à se créer une image visuelle de ce qui se produit.

En bref? Un roman policier qu’on lit avec le sourire… et sans s’arrêter!

Merci aux éditions Acte-Sud pour le roman et à Pierre-Alexandre Bonin pour la révision!

Billet publié le 30 juin 2015.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Lucile Finemouche et le Balafré - La dimension chronogyre
Annabelle Fati, Juliette Vallery et Yomgui Dumont
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Voleur de sandwichs (Le)
Voleur de sandwichs (Le)
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Lucile Finemouche et le Balafré - La dimension chronogyre
Annabelle Fati, Juliette Vallery et Yomgui Dumont