Qu'est-ce qui fait courir Mamadi?

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Qu'est-ce qui fait courir Mamadi?
  • Auteur : Étienne Poirier
  • ISBN : 9782924279045
  • Éditeur : Le soleil de minuit
  • Année de publication : 2013
  • Nombre de pages : 176 pages
  • ✓ Disponible au Québec
  • ✗ Pas disponible hors Québec
  • Échelon de difficulté :
  • Âge : 10 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Immigration, Guerre, Fuite, Camp de réfugiés
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
En quelques mots…
Mamadi court pour fuir la milice, la guerre. Mais il perd sa mère et ses repères en cours de route. Comment s'en sortir?

À huit ans, Mamadi n’était peut-être pas riche, mais il avait une vie heureuse, entre l’école où il apprenait sous le regard bienveillant de son professeur, le foot qu’il pratiquait encouragé par sa mère et la vie familiale. Mais quand des hommes armés débarquent dans son village, tout bascule. Mamadi fuit, mais il perd sa mère en route, tout comme ses repères. Se retrouvant dans un camp de réfugiés avec son père, Mamadi tente de garder espoir. Un jour il retrouvera sa mère, un jour il aura une vie décente…

Roman réaliste qui montre le drame que vivent certains dans un pays où les milices enlèvent les enfants pour en faire des soldats et où les manques sont nombreux, Qu’est-ce qui fait courir Mamadi? est aussi une œuvre poétique où les images prennent une place importante. Rythmé, assez bref et écrit dans un vocabulaire accessible, le roman convient aux lecteurs de 10 ans et plus.

L'avis de Sophie

Qu’est-ce qui fait courir Mamadi? peut s'adresser à un large public grâce à l’histoire de Mamadi et aux images, magnifiques, que met en scène Étienne Poirier. L'auteur se met à hauteur d’enfant pour raconter les pillages, les enlèvements de jeunes pour en faire des soldats, la violence au quotidien, la faim et le désespoir.

Néanmoins, il y a une volonté de lumière dans ce roman. Étienne Poirier travaille l’espoir par touches, montrant qu’il demeure présent par de petites choses, de ces lettres qui s’envolent dans les grains de sable à une vieille poupée qui voyage. L’auteur s’attarde surtout à la reconstruction de Mamadi et de sa mère, qu’il retrouvera brisée, meurtrie. Leur voyage sera long, mais les mènera jusqu’à Trois-Rivières, faisant en sorte que le lecteur québécois peut faire des liens concrets avec des enfants immigrants qu’il a déjà rencontrés ou connait.

En bref? Un roman à lire, pour s’ouvrir à l’autre, pour découvrir que les réalités sont multiples. 


Billet publié le 5 avril 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Qu'est-ce qui fait courir Mamadi?
Étienne Poirier
●●●●○
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Qu'est-ce qui fait courir Mamadi?
Étienne Poirier