Les enfants de la résistance

Par Sophie Lit, Lectrice compulsive et rédactrice en chef
 
●●●●●
Sophie a adoré ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
●●●●●
Sophie a adoré ce livre
En quelques mots…
Une bande dessinée historique efficace qui nous montre la réalité des villages français, à hauteur d'enfant, lors de la Deuxième Guerre mondiale.

Le village de François et Eusèbe est occupé par l’armée allemande. Aux abords de l’adolescence, les deux garçons refusent de faire comme si de rien n’était. S’ils ne comprennent pas grand-chose à cette guerre, ils ressentent toutefois le besoin de résister à ce qui se produit, d’autant plus que la plupart des adultes qui les entourent semblent assommés, incapables de réagir. En devenant amis avec Lisa, jeune fille belge germanophone qui s’est réfugiée dans leur village, en imprimant des tracts et en se lançant dans le sabotage, ils ont l’impression d’avoir une prise, bien que petite, sur ce qui se passe...

Benoit Ers et Vincent Dugomier ont uni leur force cette fois pour présenter cette série historique qu compte déjà quatre tomes. Basée sur de solides recherches et des témoignages, cette histoire entraine le lecteur dans la France profonde où, si les privations sont moins grandes que dans la capitale, l’envahisseur est tout de même très présent. S’adressant à un public de 10 ans et plus en présentant cette histoire à hauteur d’enfant, Les enfants de la résistance peut aussi intéresser les lecteurs plus âgés parce que l’angle est différent.

L'avis de Sophie

 Le duo formé d’Ers et de Dugomier offre encore une fois une bande dessinée réussie. Si on reconnait le dessin accessible mais pouvant intéresser tous les publics de Benoit Ers, mention spéciale au mouvement, aux couleurs et aux changements de perspectives qui font en sorte que les planches sont dynamiques, Vincent Dugomier nous entraine complètement ailleurs avec ce récit historique sur l’occupation allemande en France lors de la Deuxième Guerre mondiale. Et, si on sent la recherche et le souci du détail dans le récit, on ne tombe jamais dans le didactique.

C’est son désir de se mettre à hauteur d’enfant qui fait de cette bande dessinée une œuvre différente. En racontant l’Histoire à travers les yeux de François, d’Eusèbe et de Lisa, le scénariste permet au lecteur de voir l’évolution de leur compréhension du monde. Un peu naïfs au début, ils découvrent peu à peu ce que cette occupation implique et permet. L’autre angle intéressant, c’est celui de la relation des adultes vis-à-vis Pétain. Comme il était un véritable héros pour sa victoire défensive à Verdun lors de la Première Guerre mondiale, les adultes ont d’abord confiance en celui qui est à la tête du gouvernement français. Mais encore là, les choses évoluent au fil des semaines et les enfants, déjà moins admiratifs au départ, tentent d’éveiller les consciences comme ils le peuvent.

Le plus? Un superbe site a été créé pour accompagner la lecture de la bande dessinée et permettre aux plus jeunes de s’intéresser à l’Histoire. Il utilise des cases de l’album et les lie à des photos d’époque et des compléments d’information, si bien qu’on peut aller beaucoup plus loin. Excellente idée!


Billet publié le 5 avril 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Les enfants de la résistance
Dugomier / Benoit Ers
●●●●●
Sophie a adoré ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, cela arrive. N'hésitez pas à me la signaler à sophie@lpplt.com et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Les enfants de la résistance
Dugomier / Benoit Ers